Imprimer
Affichages : 1967

9.5.2015, Golan - Ce samedi dans le nord du Golan, il y a eu deux attaques de loups sur des personnes. Les deux incidents ont eu lieu dans les environs de la forteresse de Nimrod. Dans la soirée, deux touristes dont l’un a été mordu par un loup ont été envoyés à l’hopital Ziv.

Dans l’après-midi, le même hôpital a donné des soins à cinq touristes mordus par un loup dans la région de Ein Hermon. Parmi les victimes, il y avait un enfant de neuf ans.

Les morsures étaient légères, mais toutes les victimes ont dû être vaccinées contre la rage ainsi que deux autres membres du groupe, qui n’ont pas été mordus par la bête.

L’une des victimes a déclaré aux journalistes que le loup a sauté sur les personnes et couru après eux, mordant leurs jambes. La gestion des parcs nationaux et des réserves a confirmé : « On pense que dans les deux cas, c’est le même animal qui est responsable ».

L’inspecteur des parcs nationaux et réserves (« Teva Rashut-ve-a-Ghanim ») a fait peigné la zone à la recherche du loup agressif. Ce comportement animal inhabituel suscite la suspicion que le loup est malade de la rage.

Il y a quelques mois, sur la rive orientale de la mer de Galilée, il y a eu un autre cas de rage de la part d’une louve. Le ministère de la Santé a distribué un dépliant en avertissant du danger pour les touristes et les vacanciers .

source: alyaexpress-news.com