Berne, le 30 mai 2018 - Lors de la récente assemblée des délégués de l’Association suisse pour un territoire sans grands prédateurs, les coprésidents Georges Schnydrig et Germano Mattei ont présenté un bilan positif, par rapport à l’année écoulée.

Grâce à la création d’une section bernoise, la résistance contre les grands carnivores s’est fortement renforcée. D’autre part, l’actuelle révision de la loi sur la chasse va dans la bonne direction, pour autant que toutes les propositions de la commission de l'environnement du Conseil des Etats soient acceptées.

Avec la création d’une section bernoise, dirigée par Thomas Knutti, les cantons de montagne renforcent leur position. Ainsi, notre organisation faîtière dispose de puissants relais dans tous les cantons impliqués par la problématique du loup. Cela permet de renforcer nos interventions dans les actuels débats liés à la révision de la loi fédérale sur la chasse.

D’autre part, sous notre impulsion, six organisations suisses ont interpellé les membres du Conseil des Etats, afin d’attirer leur attention par rapport aux problèmes découlant de la politique fédérale sur les grands carnivores.

Ces organisations demandent davantage d’autonomie pour les cantons, afin que ces derniers puissent réguler le nombre de grands prédateurs et définir des espaces qui n’en compteraient pas (surtout au sein des régions d’habitation). Notre association rappelle au Conseil fédéral qu'il a annoncé, en août 2017, un assouplissement du statut de protection dont bénéficie le loup, dans le cadre d’un message sur la modification de la loi sur la chasse.

L'Association a fait quelques progrès quant à la question des individus hybrides. Des enquêtes indépendantes sont en cours, avec la collaboration de spécialistes norvégiens et allemands. Une délégation française, comprenant le berger et cinéaste Bruno Lecompte, a livré des informations sur la difficile situation régnant en France. Une marche de protestation, ayant Paris comme destination, est prévue. Genève et Berne devraient figurer parmi les étapes intermédiaires.

L'Assemblée des délégués a reconduit les coprésidents Georges Schnydrig (VS) et Germano Mattei (TI) pour deux années supplémentaires. Les autres membres du comité sont : Edy Favre (VD), Sem Genini (TI), Martin Keller (SG), Franz Püntener (UR), Hermi Plump (GR) et Roger Schuwey (FR).

Informations complémentaires:

G. Schnydrig - Tél. 078 736 62 58
G. Mattei - Tél. 079 428 40 59
Co- présidents de l’Association suisse pour un territoire sans grands prédateurs www.lr-grt.ch

Compteur d'affichages des articles
974298

Nous avons 64 invités et aucun membre en ligne